Jeûne et temple Intérieur

Description de la formation

Sept jours pour se rencontrer enfin, dans notre dimension la plus profonde !
Comment aller bien si nous ne sommes pas en contact avec nous-mêmes ?
Ce stage d'expérimentation allie des techniques puissantes de connaissances de soi et des méthodes de purification. C'est une formation intense tant au niveau des moyens et outils utilisés que des objectifs recherchés.

Les objectifs :
- Une purification du Corps, de l'Âme et de l'Esprit... 
- ... pour une réconciliation avec notre vérité profonde, en général enfouie sous les couches de notre personnalité.

Les outils utilisés :
- un jeûne de sept jours, processus de nettoyage naturel du corps. Des sensations nouvelles et libératrices l'accompagnent au fur et à mesure que les toxines accumulées s'éliminent,
- des exercices corporels (Qi Gong, assouplissements et marches quotidiennes),
- des ateliers, partages et échanges,
- des exercices sur nos polarités naturelles (utilisation des forces du féminin et du masculin en nous),
- un travail sur notre enfant intérieur (libération des blocages qui nous empêche d'aller vers notre mission profonde),
- une orientation spirituelle (dédicace journalière aux symboles du féminin et du masculin, sorties sur lieux sacrés, relation avec la nature, etc.).
Une fois cette connexion faite avec notre "profondeur" (le "Temple Intérieur"), le chemin étant connu et balisé, il est alors possible d'y retourner à tout instant. De notre visite régulière découle notre état de bien-être !

Résultat : un mieux être général et une augmentation très nette de notre "taux vibratoire"...
La reprise alimentaire se fait les deux derniers jours.

Le jeûne, quelques définitions :
Jeûner consiste à s'abstenir de manger. Déjeuner signifie littéralement « rompre de jeûne » : tout le monde jeûne sans le savoir... en dormant ! Cette phase de repos de l'organisme est donc équivalente à un long sommeil. Elle se pratique notamment quand l'organisme a besoin de se régénérer (les animaux jeûnent quand ils sont malades).

Quand on jeûne, le corps se nourrit sur ses réserves : c'est l'autolyse. Quand on se nourrit avec des aliments, le corps reconstitue ses réserves. Le passage de l'un à l'autre se fait naturellement, il suffit de respecter certaines règles.
Les principaux types de cures de santé :
- le jeûne : consiste à n'avaler que de l'eau si possible de source,
- le jeûne aux tisanes : on prend des infusions de plantes (médicinales),
- le jeûne aux jus de fruits et légumes : consiste à n'avaler que des liquides (l'avantage est de maigrir beaucoup moins car il y a apport d'éléments nutritifs),
- les monodiètes : on ne consomme qu'un type d'aliment (raisin, légumes, riz...) La durée des cures peut aller de un jour à plusieurs semaines.
Il faut savoir que les premiers jours sont les plus « difficiles » (prévoir un à trois jours de calme), ensuite on se sent en général de mieux en mieux.

Les bienfaits du jeûne :
Ils sont nombreux, mais les plus importants sont :
- plus d'énergie ! En effet, outre les effets libérateurs du nettoyage, l'énergie que le corps utilise habituellement pour la digestion est disponible pour d'autres choses,
- une qualité de l'énergie perceptible : jeûner fait considérablement augmenter le taux vibratoire, ce qui se ressent et aide aux transformations désirées,
- un nettoyage du corps : le foie et les reins travaillent beaucoup et les toxines contenues dans le corps sont éliminées,
- une régénération des tissus : les tissus malades sont mieux irrigués, le corps se débarrassant de ce qui l'encombre,
- une sensibilité beaucoup plus aiguisée : les odeurs, les sons, les idées, tout paraît de plus en plus clair et puissant (il faut compter trois jours avant que ces effets n'apparaissent),
- une rupture avec les habitudes : c'est une phase propice à de grands changements,
- une prévention des risques : les capacités physiques et intellectuelles sont améliorées,
- un nettoyage des émotions et des schémas de pensée : de même que le corps « se pose », les émotions se calment, les stress diminuent,
- une perte de poids pour les kilos superflus (mais cela ne paraît pas être un moyen suffisant pour traiter les problèmes d'obésité !).
Les recommandations :
- il faut programmer son jeûne : l'arrêt de l'alimentation se fait alors très facilement,
- il faut programmer sa reprise alimentaire : quand on jeûne, la faim n'apparaît pas avant de nombreux jours. Il faut donc se « forcer » pour reprendre l'alimentation et prévoir une reprise lente en plusieurs jours (reprise = moitié de la durée du jeûne),
- il vaut mieux bannir du jeûne toute prise de toxines !! Sont notamment fortement déconseillés certains médicaments, les alcools, les cigarettes... etc. Le corps réagit quelquefois de façon violente aux ingestions de produits toxiques (y compris dans les jours qui suivent la reprise alimentaire !),
- les personnes habituées à consommer des toxines (viandes rouges, alcools, médicaments, tabac, plats industriels... etc.) doivent s'attendre à certains désagréments : odeurs fortes se dégageant du corps, langue très chargée, fatigue les premiers jours... etc. Il vaut mieux diminuer ces consommations dans les semaines qui précèdent le jeûne,
- il faut se comporter comme on a envie, mais prévoir plus de temps pour tout ce qui est entrepris (tout fonctionne moins vite).